Interdit de fumer, de boire, de manger...

Vu quelque part en Californie en juillet 2008.

Quand je vois ce genre de panneau j'ai envie d'ajouter des pictos :

  • interdit de faire pipi,
  • interdit de faire l'amour en public,
  • interdit de tuer son prochain.

Le truc avec les Américains c'est que l'on a l'impression que "tout est autorisé, sauf ce qui est interdit". Alors qu'en France, dans la tête des gens, c'est plus : "tout est interdit, sauf ce qui est autorisé".

Pour les français les plus téméraires, c'est plus "Tout est interdit, sauf si je vois quelqu'un le faire."

Quand JC Decaux rend la publicité utile

Vu à l'aéroport de Los Angeles en juillet 2008.

Samsung nous permet de charger nos portables sur sa borne, présentant (bien-sûr) son dernier produit. Il n'est pas possible de s'assoir, ni de poser son portable à proximité de la prise... Bref l'utilisateur est obligé de rester debout en attendant que son portable se charge. :-)

Mobilier urbain signé : JC Decaux.

Quand St Malo m'a fait sourire...

Sens interdit, sauf taxis et petit train.

Quand on demande à ses voisins de la mettre en sourdine

Dans les escaliers, merci de tenter d'imiter de préférence une petite souris à un gros éléphant.

Vu à Paris 17 en novembre 2008.

Je me demande si ça marche mieux qu'un panneau froid et sans humour.

Quand la publicité nous fait sourire

Avec Tibco, prenez le changement à bras le corps, mais ne le pelotez pas tout de même !

Vu à l'aéroport de Los Angeles en juillet 2008. J'aime quand les publicitaires rendent nos vies un peu plus rigolotes.

Quand un simple panneau génère plein de bonheur

San Francisco, embarquement en cours.

J'ai enfin réussi à récupérer mes photos de San Francisco.

Ce qui est intéressant dans les émotions générées par ce panneau, c'est que au delà du rêve d'aller en Californie, je n'étais pas sure jusqu'au dernier moment de monter à bord. Je voyageais avec un billet "Hôtesse de l'air", s'il n'y a pas de place, on ne monte pas à bord.

Cette expérience me fait penser :

  • aux enchères de Nouvelles Frontières,
  • au voyage mystère de l'UCPA. On ne découvre notre destination qu'à la dernière minute.

Outre le fait de permettre à ces opérateurs de remplir au dernier moment, les vols et les voyages qu'ils restent. Ces opérations créent auprès des clients une expérience avec la marque beaucoup plus forte. Toutes ces émotions et aventures ont aussi pour conséquences du buzz. Car l'utilisateur va raconter à ses amis, collègues, ses aventures.

Condition indispensable au succès de ces opérations : l'utilisateur doit y voir un vrai avantage financier.

Ces panneaux qui en disent long.

Petit problème d'ergonomie à la descente du train ? Quand ont-ils décidé d'afficher ces messages avant ou après les accidents ?

Quand le métro de San Francisco parle à ses utilisateurs

Voilà, qui doit bien remplir le réservoir d'amour des utilisateurs du métro de San Francisco (a.k.a Bart).

Vu à S.F. en juillet 2008.


Experience Designers INC.

Notre objectif, générer l'émotion

Et que vos utilisateurs fassent cette tête

Tête de : “Ca m'intrigue ! ” - crédit photo : grekopict - Fofolia

Nos services :

  • Consulting, audit
  • Brainstorms, séminaires
  • Recommandations et implantations de solutions.
  • Voir notre offre

Contact

Les différents moyens pour
nous contacter :

Localisée à Tahiti, Polynésie Française
patricia@experiencedesigners.net
Tel : +689 87 35 87 65

Newsletter :

Twitter | Facebook | LinkedIn | RSS | Flickr