quand Howard Schalwtz raconte comment l'expérience Starbucks a évolué avec le temps

Live Show à Seattle. Podcast How I Built This.

Ce que je retiens : - C'est en faisant des recherches en Italie qu'il a compris l'essence d'un café. Ce troisième lieu entra la maison et le bureau. - ...

quand les frères Heath publie l'équation pour créer un moment mémorable auprès de nos clients, étudiants...

Dans 12 heures, 21 minutes et 06 secondes, le livre des frères aux best-sellers tels que Made to Stick et Switch, sort.

Au programme, comment créer des moments mémorables dans la vie de nos clients, nos étudiants, nos enfants.

Ce que je retiens surtout de l'interview dans le podcast de Tony Robbins :

  • Comment vérifier que mon design d'expérience est assez fort : "Est-ce inattendu ? Est-ce quelque peu déraisonnable ?"
  • Ils ont réussi à mesurer l'impact du design d'expérience de South West Airlines encourageant le personnel navigant à faire des annonces humoristiques 1,4 millions de dollars par an !
  • Et pleins d'autres exemples de Design d'expérience Joshie the Giraffe Ritz, Magic Castle Hollywood somehow average hotel gets wonderful reviews on Trip Advisor...

Le design d'expérience au service des ressources humaines. Des employés a qui ont laisse autonomie et de la place pour exercer leur créativité == moins de turn over.

quand je suis la masterclass : Shonda Rhimes Writing for TV

Qu'est-ce que je mémorise de ce cours super dense ?

  • ses jalons en terme de structure "Mon panneau en 5 colonnes, la nécessité d'y mettre des beats,
  • le 4ème acte où tout doit devenir bien pire,
  • la cloture de l'épisode avec la résolution "organique" des 2 histoires qui ont eu lieu en parallèle, et clôturer l'épisode avec une scène qui ravive à notre curiosité envers l'arc principal,
  • l'introduction des personnages par une tierce personne pour communiquer son charisme,
  • "the story has to be character driven", you will get away with a lot plot wise if the dilemna is character driven,
  • dilemna, conflicts built within the character, Meredith has to perform up to someone's expectation but that person has alzheimer.
  • Un ensemble comme dans Friends : One with no heart, one with no courage, un fait confident...
  • des dialogues authentiques (elle écoute bcp les gens se parler entre eux)
  • pas de clichés, si c'est déjà vu, c'est un cliché. (point)
  • Elle teste ses idées (avec les gens patients qui l'entourent et ses scripts (à voix haute))
  • Ecrit sur son macbook avec un casque anti-bruit, musique à fond,
  • Elle aime les deadlines,
  • Elle utilise les jalons (fences) que lui donne les studios,

et surtout venant de la personne qui écrit les monologues de Miranda Beyley : "you call yourself a writer, then WRITE, write every day, write right now."

quand je reprends le travail le 2 octobre 2017

Oui, oui, c'est bien ça, 3ème bébé que j'annonce sur ce blog.

quand je co-anime un challenge mode / fablab lors du Tahiti Digital Festival

3 jours pour mener toute une communauté à créer 5 tenues en utilisant les techniques du numérique : découpe laser, impression 3D, broderie numérique...

Toutes les photos des coulisses : https://goo.gl/photos/V5FdpJ2wSyZqX2q89

Pendant le challenge, puisque l'association Festival Digital Tahiti avait fait venir mon étudiant-ingénieur chouchou de Paris, nous avons développé une ceinture à tester son Faarapu. Si tu tournes aussi vite que la 3ème meilleure danseuse de Ori Tahiti, la lumière se fixe en rouge. Créé grâce à la compagnie de danse de Tiare Trompette : Pupu Ori Hei Tahiti.

quand j'accompagne le Contrat de Ville dans l'organisation d'un marathon participatif

quand j'expérimente la prise de rendez-vous en ligne

J'ai un client qui m'a fait découvrir la prise de rendez-vous en ligne. Suite aux tests utilisateurs, je n'ai qu'un truc à dire : "génial".

Alors depuis, je cherche à le mettre en place.

Dans les solutions actuellement disponibles sur le marché ;), ma préférée en terme d'ergo client Click RDV.

Mais je n'avais pas envie de mettre autant d'argent tous les mois, alors j'ai cherché à reproduire la fonctionnement avec Google Calendar.

Les avantages : - je suis plus claire sur mes horaires de disponibilités et je les communique plus facilement à l'oral, - grande fan du pouvoir des habitudes, je structure de plus en plus mes rendez-vous, - personne n'a pris rdv avec moi en cliquant sur le bouton, mais plusieurs personnes m'ont indiqué le créneau qu'il souhaitait en consultant la page.

Les inconvénients : - si le client n'est pas connecté avec un compte Gmail, il n'y a pas accès (du tout), - si le client a mal paramétré ses fuseaux horaires, il a l'impression de prendre rdv avec moi à 1h du matin.

J'ai l'impression que passer par GOOGLE CALENDAR pourrait régler les difficultées liées aux décallages horaires. Je travaille en ce moment avec quelqu'un au Québec. Je vais voir si cela aide.

Dans ma signature email, le lien suivant : Vous voulez prendre rdv avec moi : https://calendar.google.com/calendar/selfsched?sstoken=UU5ZTnlOQWxPdlZsfGRlZmF1bHR8ZWExY2Q4YzA3MDA3YmZjZjQxZWU5YjdlNzhkYzUzMjk

quand j'interviews auprès de la nouvelle promo Poly3D

En résumé : deux semaines pour créer un jeu de plateau, 0,5 jour pour faire un prototype papier, le tester, le présenter à des revendeurs potentiels, faire de vrais tests utilisateurs, visualiser avec 2 mètres de Pizza de la Casa Bianca et une pizza picolini l'importance du marché du jeu vidéo vs le marché du jeu de plateau.

2 groupes d'étudiants ont choisi à la fin du challenge de chercher à vraiment produire le jeu et le mettre en vente.

Un super accueil du marché polynésien. Encore une talentueuse promo Poly3D.

quand la direction des impôts polynésienne fait du management participatif : objectif satisfaction clients

Je ne croyais pas un jour dire que je suis fan d'une direction des impôts. Mais le travail que mène la directrice des Impôts et son équipe à Tahiti est très beau. J'ai eu la chance que Claude Panero (directrice des impôts et des contributions depuis 10 ans) me raconte ce qui a fait que son équipe adopte une démarche d'innovation collaborative avec une approche résoluement orientée satisfaction client.

Oui, oui, les contribuables sont considérés comme des clients qui doivent repartir contents de l'accueil, des conseils et les solutions mises en oeuvre.

Voici les recettes de Claude Panero et son équipe

  1. Répéter pendant des années que l'administré doit être considéré comme un client,
  2. Se rendre à l'évidence, que cela ne fonctionne pas,
  3. Décider de changer de stratégie,
  4. Sortir son équipe pour une journée de séminaire,
  5. Faire faire un film avec en introduction une voix grave (type Mufasa dans le Roi Lion) l'article 13 de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen
  6. Et depuis, dit Mme Panero : "c'est du velour".
  7. Le service a maintenant développé son vocabulaire où un agent peut identifier un noeud et proposer des solutions pour résoudre ce noeud,
  8. Pour les gros noeuds, la directrice des impôts peut décider d'élire un agent responsable d'un groupe de travail et lui donner carte blanche pour constituer son équipe.
  9. L'agent se voit alors remettre une lettre de mission lui assurant que les solutions proposées par le groupe de travail seront étudiées et mises en oeuvre autant qu'il sera possible.
  10. Le service est maintenant réactif, à l'écoute, fourmille d'innovation orientées satisfaction client.

Ah le management participatif, c'est cool.

Vous voulez voir à quoi ressemble une lettre de mission émanant de la directrice des impôts ?

PS : pour lire l'article 13 en question.

quand je suis fière d'être sponsor d'une équipe de va'a à la mythique Hawaiki nui

L'équipe faites surtout d'épouses de militaire (comme moi) rament vers Bora Bora dans une course effrénée.

Je suis tellement contente (avec mon humble sponsoring) d'avoir soutenu ces femmes dans le challenge qu'elles se sont données, d'avoir aidé ces femmes à réaliser un rêve.

quand je suis dans mes petits souliers

Aujourd'hui, je mène des tests utilisateurs chez un client et je suis dans mes petits souliers.

La semaine dernière en les entendants parler de la méthode de management appliquée, de leurs méthodes de questionnement... j'ai reconnu les méthodes appliquées dans mes deux livres favoris.

10 ans que le manager du groupe est sur la tâche. Je suis dans mes petits souliers, vais-je être à la hauteur ?

quand c'est l'histoire d'un type qui arrive aux portes du paradis

There is an old story of a person arriving at the pearly gates of Heaven and asking St. Peter for an introduction to the greatest general who ever lived. St. Peter points someone out and says, “There he is, the greatest general in the world.” The new arrival is shocked. “No way!” he exclaims, “That’s not the greatest general … that guy isn’t even a general. I knew him on earth and he was just a cobbler!” St. Peter responds: “I know. But if he had been a general, he would have been the greatest of them all. Source: 99%invisible : http://99percentinvisible.org/episode/the-mind-of-an-architect/”

Comment connaitre nos vrais talents ? J'adore.

quand, ça y est, vous pouvez me demander qui est mon Beatles favori

Une nouvelle fois, je suis partie dans une série "regarder toutes les vidéos que je peux trouver sur les méthodes de travail des gens qui réussissent."

Cette fois-ci : les Beatles.

Après des heures et des heures à ne rien entendre de bien intéressant, je finis par m'intéresser à George Henry Martin, le 5ème Beatles. Et là, tout est devenu clair.

Je partage ici les vidéos qui m'ont le plus marquée concernant les Beatles.

Le génie de leur musique décrypté.

Comment expliquer autant de maîtrise quand Paul dit lui même :

"I don't know anything about classical music, maybe a bit of Bach."

Et là, je tombe sur cette vidéo et d'un coup, je comprends tout :

"I give talents a vehicule with an idea, and I let him run with it, see how it works". Sir George Martin "I always like to have a sense a comedy in a song, if it doesn't destroy the son". "when you got a talent like Robin, you've got to let him run with it". "if you try to put too much of a rein on him, you are going to inhibit them". "suggesting 'n leading, the only curbing you do is when it becomes over the top". "I was surprised, he lets you explore things and tells you "I don't like that" "I like that"" talent about George Martin. (Les 9 hommes de Walt Disney faisaient ça aussi). "If you got an artiste like him... you've got to give him a challenge." "Here we have a talent, what song would fit him?" "if Jim, you can deal with talent as it pours out." "The words don't matter so much as the noise they make". "He is mischievous, very child-like". about George Martin "sound, sound, sound, sound it makes". "John's fascination with words". "See if the person is giving you something you haven't thought of". "I think it was a challenge for her, because she had to underplay (about Céline Dion)". "His wife was upset at first when he started working with the Beatles, because he was a classical guy." about Sir George Martin. "If you turn me upside down, you will see notes coming out of my hears".

J'ai adoré ce documentaire : dans lequel on apprend que c'est le battement manquant dans le rythme d'une musique qui donne furieusement envie de danser. On apprend aussi que Michael Jackson était à la recherche de ce type de rythme.

Ici, il nous parle de mélodie et ce qu'il fait que l'on s'en souvient.

et enfin, ici mon épiphanie, ma grande découverte. Ce sont les harmonies qui créent l'émotion. Ce sont ces notes mixées ensemble qui transportent les âmes et font chavirer les coeurs.

Pourquoi est-ce une épiphanie pour moi ? parce que dans Humour de J'adooore, comme dans le 6ème ingrédient de J'adooore. Je voyais bien que ce n'est pas une chose qui créait l'éclat de rire ou le pure sentiment de J'adooore mais plusieurs éléments à la fois. Je n'arrivais pas à bien le formuler, maintenant j'y arrive. Voici un exemple : Vous savez quand vous regardez un humoriste et que d'un coup vous ou votre voisine est prise d'un éclat de rire qui vient du ventre que votre tête part en arrière et que le rire prend toute la salle. Ca ca arrive quand il y a un mix de plein de choses : "je me reconnais", "je trouve ça aussi très bête", "tu lis des choses ensemble que je n'avais pas vu", "c'est tellement pire que ce que je fais". La dame qui n'arrive pas à s'arrêter de rire lors d'un sketch de Gad Elmaleh, c'est une harmonie de toutes ces choses. C'est parce que l'on appuie sur toutes ces cordes en même temps et que cela sonne juste qu'elle éclate de rire à ne plus pouvoir s'arrêter.

Allez, je partage encore quelques petites citations :

Ici George Martin explique la compétition saine qui existait entre John Lennon et Paul McCartney, l'histoire de "Strawberry Fields" and "Penny Lane". "They had great charisma and irreverence. The tape was bad, I understood why everyone turned them down, but they had something unusual, I was looking for unusual.". "Success sometimes pours people, with them it worked like a hot house."

Là, il dit tout simplement à Dini : "I'm a shapers of people's talent really. I put a frame around their genius". "heavy fame, misfortune. it's confining. You got to be very strong. Inner strength."

... il me fait penser à Steve Jobs dans sa manière d'encadrer des talents.

"I envied him because it seemed like anything that Cliff would sing was a hit. I wanted to have a group that could do that. I was looking for something, I kept looking." "Cheeky devils. I loved them for that. I signed them on the bases on what they were, not for what they could do as musicians."

"I was known for producing comic signers."

une découverte qui met la pêche.

Bref, je suis prête, demandez-moi qui est mon Beatles favori.

quand ca y est l'article est fini

ça y est j'ai fini mon article "How Bora Bora lives up to the dream?". J'ai réussi à avoir 3 super entretiens avec le directeur de l'Intercontinental Bora Bora Thalasso, un avec la directrice du marketing et des ventes du St Régis et une visite sur place du St Régis par Adelaide, wedding & Event Planner.

L'article commence par cette photo et sera publié en octobre dans le magazine Flow Experience

Crédit photo : InterContinental Bora Bora Resort & Thalasso Spa

		

quand je co-organise le premier Marathon créatif numérique Silicon Fenua

Avec l'association Silicon Fenua, une association qui oeuvre pour l'innovation en Polynésie, nous organisons un marathon créatif sur deux jours : vendredi 15 après-midi et samedi 16 juillet matin***.

Lors de ce premier marathon créatif, nous souhaitons répondre à l'appel à projet "Lutter contre l'obésité en Polynésie Française" émis par Contrat de Ville et la CPS. 35 millions de francs sont mis sur la table par ces derniers pour financer des activités sportives et des programmes éducatifs pour lutter contre l'obésité en Polynésie Française.

L'association Silicon Fenua dit : "le numérique" peut bien aider aussi.

Notre objectif pendant ce marathon créatif créer 5 équipes et répondre de 5 manières différentes à la question "Le numérique pour bouger et mieux manger en Polynésie".

Qui dit événement dit tricot de l'événement, voici le nôtre :

C'est mon premier, je suis toute émue. :)

Des photos de l'événement sur Facebook


Experience Designers INC.

Notre objectif, générer l'émotion

Et que vos utilisateurs fassent cette tête

Tête de : “Ca m'intrigue ! ” - crédit photo : grekopict - Fofolia

Nos services :

  • Consulting, audit
  • Brainstorms, séminaires
  • Recommandations et implantations de solutions.
  • Voir notre offre

Contact

Les différents moyens pour
nous contacter :

Localisée à Tahiti, Polynésie Française
patricia@experiencedesigners.net
Tel : +689 87 35 87 65

Newsletter :

Twitter | Facebook | LinkedIn | RSS | Flickr