Exemple de design d'expérience : Hôtel Bloom à Bruxelles

Il y a un hôtel à Bruxelles dont le slogan est "Stay away from ordinary". Un hôtel qui tient sa promesse à coup de design et de créativité.

Tout d'abord, le processus de réservation : chacune de 305 chambres ont une déco de tête de lit différente. Des fresques réalisées par une pléiade d'artistes sortis de différentes écoles d'art à travers le monde.

L'internaute pourra émettre une préférence pour une style de déco sans pouvoir réellement choisir sa fresque, au choix : floral, enfantin, minimaliste, conceptuel... Ce processus permettant de garder la surprise pour la fin, tout en allégeant le processus de réservation. Et quel plaisir, de découvrir la déco de sa chambre en y entrant pour la 1ère fois. Et les fois suivantes, d'ailleurs, chargés d'un léger sentiment d'être unique et exceptionnel.

Dans cet hôtel, de l'expérience de nouveau dans le Café-bar, où à chaque chaise/espace est associé un état d'esprit.

Ils ont même poussé l'expérience à revisiter les badges de prénoms. L'hôtel Bloom devient l'endroit où Angel et Smile vous attendent à l'accueil et où Superman joue les portiers. Myself, quant à lui, vous servira un verre au bar. A chaque nouvel employé rencontré, une nouvel occasion de vous étonner et de sourire.

Pour découvrir les fresques de l'Hôtel Bloom, la mienne était la 527. (Je n'aurais jamais cru donner mon numéro de chambre sur mon blog comme ça, un jour. :-))

Et vous, quelle est votre Google search story ?

4 à 5 trucs me font réagir sur cette "campagne" :

  1. Alors, quelle est votre Google Search story ? Vous croyez que de ne pas avoir de Google Search story, c'est mauvais signe ?
  2. Je trouve cette "publicité" particulièrement bonne, car chacun peut se projeter (se reconnaitre) dans ce concept.
  3. Elle me rappelle aussi quelque chose que je disais aux gens qui disent "Google est méchant, ils lisent tes emails". Je leur ai toujours répondu :"il y a beaucoup plus d'information sur moi dans mes recherches que dans mes emails !". Bref, il y a une femme aux Explorateurs du web qui garde une trace de ses recherches Google depuis des années. Je vais voir à vous trouver le lien, si il existe. Et vous, vous seriez prêt à partager aux yeux des gens qui vous entourent, vos recherches Google ?
  4. Euh petite remarque de l'expert, au contraire de ce qu'il y a dans la vidéo, les internautes ne mettent pas de "Where, what is" dans leurs requêtes. ;-)

D'autres histoires de recherche sur http://www.youtube.com/searchstories

Illustration du mercredi : Y'a des gens qui sont vraiment super bien armés pour faire tabac

Et pourtant...

Ils se tirent des balles dans le pied.

Et, je me dis que doit bien y avoir de bonnes raisons. Mais lesquelles ??

Brainball, plus t'es relax plus tu gagnes.

Ce petit jeu mesure les ondes cérébrales du cerveau des participants pour savoir qui est le plus relaxé. La balle s'éloigne du plus relaxé pour marquer le point dans le camp de l'autre. C'est un projet de l'Interactive Institut

Oh, oh, ça me donne des envies d'organiser un nouvel apéro-expérience. Il pourrait avoir pour thème "Emotions & Computers". Qu'en pensez-vous ?

Un bébé tombe en moyenne 2 000 fois avant de réussir à marcher

Et ses parents l'encouragent tout ce temps, imaginez s'ils ne le faisaient pas !!!

Et vous, maintenant, vous essayez combien de fois avant d'abandonner ?

Jimmy Choo, H&M et des filles

Après avoir fait la queue de minuit à 11h du matin, riche du bracelet "dont tout le monde a parlé", il n'y en aurait eu que 160 distribués, cette jeune femme est cuite mais heureuse de sa nouvelle paire de Jimmy Choo.

Longue queue de gens (de filles) devant H&M pour acheter des chaussures Jimmy Choo chez H&M.'

Encore une belle opération créée par H&M, cette fois-ci ce sont des escarpins et accessoires Jimmy Choo, gamme de prix habituelle 990 euros.

Il y avait 2 longues files de filles pour entrer et tenter d'avoir une paire de Jimmy Choo et personne au stand Jimmy Choo des Galeries Lafayette.

95% de filles dans la file... je n'ai pas osé demander à un garçon de répondre à une interview. J'ai aussi vu Vincent Mac Doom sortir avec je crois 6 paires de Jimmy Choo. Et là, non plus je n'ai pas osé demander une interview. :-)

Illustration du mercredi : Une des grosses différences entre le TV et le Web

Sur le web, c'est plutôt : Internet, donne-moi ce que je veux !

Internet, donne-moi ce que je veux !

Alors qu'avec la TV, c'est plutôt : TV, montre-moi ce que tu as.

TV, montre-moi ce que tu as.

Ce qui fait une gggggrrrrrooosssse différence en terme de marketing.

Comment j'ai mémorisé les noms de 134 élèves en 2 semaines

  1. Essayer (hyper important).
  2. Lire une première fois la liste de noms entière.
  3. Associer des émotions positives ou négatives à chacun d'entre eux. Les émotions négatives fonctionneront 5 fois plus que les émotions positives.
  4. Faire des jeux (type Mémorie).
  5. Créer des jeux et des outils pour vous aider à mémoriser (découpages, collages sont bons pour aider au processus de mémorisation).
  6. Faire des dessins pour représenter les noms de famille.
  7. Rechercher dans le dictionnaire la signification de certains noms de famille.
  8. Créer des rébus pour ceux que ont du mal à entrer.
  9. Recopier plusieurs fois les noms qui vraiment ne rentrent pas.
  10. Demander à ses neveux et aux gens qui vous aiment de souvent vous interroger. Une famille de Bordeaux a mémorisé plusieurs noms au passage. Désolée.
  11. Réviser 2 à 3 fois par jour dans le métro, le train.
  12. Visualiser plusieurs fois, chargée d'une émotion positive, que vous êtes en train de réussir votre challenge.

Au début, je voulais juste retenir les prénoms mais les noms de famille sont entrés en même temps. Je crois que ça a commencé à cause des 5 Julien, 3 Matthieu, 2 Mathieu, 5 Benjamin, 4 Alexandre...

Renaud m'a demandé pourquoi je voulais retenir les noms de tout le monde comme ça. Ma réponse :

  • Parce que comme ça, je n'aurai pas à vous appeler par la marque de votre ordinateur.
  • Dès que l'on me parlera d'un A2, je pourrai dire "lequel ?" et mon interlocuteur n'aura pas à me décrire la couleur ou la forme de ses cheveux
  • Parce que pour vraiment aider des jeunes en situation d'apprenant, c'est pratique de les connaitre au moins par leur nom, leurs passions, leurs compétences, leurs aspirations.
  • Parce que le challenge est rigolo.
  • Et comme ça, je pourrai vous "toper" en amphi quand vous nous faites des poissons rouges.

Je voulais remercier Edwige, Gautier M., Samuel, Julie D., Alice K, Laura L, Sidya, les Adrien, les Michael, les Julien, les Benjamin, les Alexandre et... tous les autres... pour leur super nom. :-). A Max, Co, Marc, Aurélie, et Eric pour leur aide.

Illustration du mercredi : Technique de notation

Les gens détestent plus perdre qu'ils n'aiment gagner, alors moi je donne des 20/20 en début de travaux dirigés et ensuite ils perdent des points si le travail n'est pas fait.

*Bon, j'ai piqué la blague à un élève. :-)

Illustration du mercredi : Contrôler le Web ?

Politicien, marques, lâchez prise du contrôle que vous tentez d'avoir sur Internet, vous serez plus zen.

Vous êtes responsables de votre succès

Je partage avec vous l'extrait d'un article du New-York Times de Thomas Friedman que Bob m'a fait parvenir (merci Bob).

Un ami avocat à Washington me parlait récemment des mises à pied à son cabinet. Je lui ai demandé qui se faisait saquer dans cet éclatement de la bulle du crédit. Il a dit que les avocats qui avaient l’habitude de juste se pointer au bureau en attendant qu’on leur donne des dossiers à traiter, ont été remerciés. Que le flux de travail n’y est tout simplement pas. Mais ceux qui ont la capacité d'imaginer de nouveaux services, de nouvelles opportunités et de nouvelles façons de recruter du travail étaient conservés. Ils sont les nouveaux intouchables.

C'est la clé pour comprendre notre défi de l’enseignement d’aujourd'hui. Ceux qui attendent qu’on leur remette à nouveau du travail pourraient avoir une longue attente. Ceux qui ont l'imagination pour se rendre intouchables - d'inventer des façons plus intelligentes de faire leur travail, des économies d'énergie, d'offrir de nouveaux services, de nouvelles façons d'attirer les clients ou de nouvelles façons de combiner les technologies existantes - vont prospérer.

Nos écoles ont une tâche doublement difficile aujourd'hui - non seulement l'amélioration de la lecture, l'écriture et l'arithmétique, mais l'esprit d'entreprise, l'innovation et la créativité.

Quand je vous dis qu'on est responsable de son succès !

Ce mois ci, ça fait 10 ans que je travaille officiellement dans le Web

Il y a 10 ans dans mon CV, j'écrivais comme objectif "Devenir un expert Internet". Preuve à l'appuie, le CV qui m'a fait embaucher au Benchmark Group en 2000. :-)

Bon, disons que "Ca, c'est fait !". Nouvel objectif : devenir un docteur spécialisé en psychologie, psycho-sociologie, psychologie des marchés. Je vais commencer par un VAE et puis... on se retrouve dans 10 ans ?

llustration du mercredi : la situation d'apprenant

Je me galère en guitare, j'ai mal au bout des doigts, ma prof de chant me crie dessus, j'ai très envie de dormir en amphi.

Ces expériences m'ont rappelé à quel point, il était important de lier ce que l'on enseigne à ce l'apprenant a dans son projet. Lui indiquer à quoi cela va lui servir.

A quel point, il est important de garder un équilibre entre challenge et compétences (cf schéma du Flow), si on ne veut pas complètement démotiver son élève. Si c'est trop dur tout le temps et qu'en plus je ne vois pas ce que je vais y gagner... à quoi bon !

Que lorsque l'on n'est pas actif (en amphi de 1h30), ce n'est pas toujours facile de rester concentré... ou éveillé. :-)

PS à mes élèves : Je n'ai pas trouvé de solutions à tous les problèmes que j'observe en cours. Si vous avez des idées, ça m'intéresse. Ou si a un moment, vous ne voyez pas à quoi cela va vous servir, ça m'aiderait que vous me l'indiquiez. Merci

Sur Ted.com : la surprenante science du bonheur

Je retiens principalement :

  • L'être humain sait détecter le négatif beaucoup plus que le positif.
  • L'être humain déteste perdre plus, qu'il n'aime gagner.
  • Pour garder une relation positive avec quelqu'un, il est bon de garder un ratio de 5 strokes* positifs pour un stroke négatif.

*Strokes positifs : expression de considération, d’affection, remarques valorisantes, etc. Strokes négatifs : remarques désobligeantes, déconsidération, insultes, etc.

Sur Ted.com : Lecons de vie d'un publicitaire

Juste fabuleux !

Dans ma pratique de la stratégie web, je suis souvent amenée à modifier le produit afin qu'il soit plus compatible avec son marché, par de l'ergonomie ou en ajoutant des fonctionnalités. Ce bonhomme, vient de challenger ma créativité. J'ajoute une question à ma méthodologie : "Comment pourrions-nous ajouter de la valeur au produit sans le modifier ?"


Experience Designers INC.

Notre objectif, générer l'émotion

Et que vos utilisateurs fassent cette tête

Tête de : “Ca m'intrigue ! ” - crédit photo : grekopict - Fofolia

Nos services :

  • Consulting, audit
  • Brainstorms, séminaires
  • Recommandations et implantations de solutions.
  • Voir notre offre

Contact

Les différents moyens pour
nous contacter :

Localisée à Tahiti, Polynésie Française
patricia@experiencedesigners.net
Tel : +689 87 35 87 65

Newsletter :

Twitter | Facebook | LinkedIn | RSS | Flickr