à la recherche d'interaction ? Envoyez-moi un message sur mon lapin Nabaztag/tag !

Voilà, au bureau il y a maintenant TaggTagg, un lapin wifi. En bon early adoptor que je suis, je l'ai regardé une fois, deux fois, trois fois en magasin, sur Internet... j'ai fini par acheter un Nabaztag/tag. On verra, si je l'adopte ou pas !

Je vous épargne mon parachutage dans le monde des nabaznautes. Après une semaine, avec l'aide d'Ewen (7 ans très motivé) et de Mélody (15 ans encore plus motivée), je commence à y voir plus clair.

Je suis projetée 9 ans en arrière lorsque j'étais en Russie ! Loin de ma famille, loin de mes amis, pas de boulot, j'ai commencé alors/enfin à voir l'intérêt d'être connecté à Internet. A cette époque Internet prenait toujours une majuscule. Je créais ma première adresse email sur Hotmail - grand moment. Mais à l'époque personne en France n'avait d'adresse email ! Une boite email sans personne à qui envoyer d'email et surtout en recevoir, cela ne sert à rien ! L'année suivante, tout le monde avait un email !

Une petite démo de ce que Taggtagg sait faire :


Pour ceux qui n'auraient pas accès à la vidéo, le lapin wifi lit le message qui lui a été envoyé via un formulaire placé sur une page web.

Enfin voilà mon lapin interactif, il n'est pas encore vraiment interactif. Donc en attendant... l'année prochaine, je voudrais bien un peu d'aide pour exploiter mon lapin au mieux. Je vous propose de le transformer en répondeur. J'ai un blog, 9 adresses emails, 3 numéros de téléphone (dont un sur lequel je peux recevoir des SMS, des MMS) une adresse postale, et un "répondeur" wifi : mon lapin Taggtagg. Il sait faire bien d'autres choses, mais je ne maitrise pas encore tout.

Pour me laisser un message : cliquez sur le lien ci-dessous. Le message se lance automatiquement si le lapin ne dort pas. Il dort quand les bureaux sont fermés de 19h30 à 8h30 du matin. Je sais qu'il dort parce qu'il aplatit ses oreilles pour dormir.

Le message se joue une fois automatiquement. Si je ne suis pas là pour entendre le message, Taggtagg clignote du nez pour me signaler que j'ai des messages. J'appuie sur le bouton qu'il a entre les oreilles et hop, sa synthèse vocale lit mes messages.

Côté interface d'envoi du message : si le lapin dit ok, c'est que le message est parti. Pour l'instant pas de possibilité d'accusé de réception.

Prêts pour l'expérience ?
Envoyez-moi un message (dans une nouvelle fenêtre). Si j'ai matière, je publierai une sélection des meilleurs messages. :-)

Les raisons de mon silence - j'écris un livre !!!


Je travaille actuellement sur un livre qui s'appelle "Internet, donne-moi ce que je veux ! 60 modèles de navigation pour satisfaire vos internautes". C'est l'accessibilité, le référencement et l'ergonomie par l'exemple.

Il me reste 15 fiches à finir et je reviendrai parmi les blogueurs.

A très bientôt

Présidentielles 2007 : le débat et la bataille internet des défenseurs Sarko / Ségo

Les "partisans" Ségo et Sarko s'en donnent � coeur joie sur le web. On connaissait les clients évangélistes maintenant c'est les partisans évangélistes. Ou plutôt les partisans dévangelistes ! Au lieu de dire du bien du produit qu'ils adorent, ils disent du mal du produit qu'ils détestent. Sarko, diablotin. Ségo, bécassine.... et ça fuse.

De nombreuses personnes laissent de longs commentaires. A mon gout, inutiles. Et oui, trop de texte, tue le texte ! A quand les images dans les commentaires ?

Les plus virulents restent les créateurs d'applications ludiques. Dans mes favorites :

Quelle bataille ! Si vous ne savez toujours pas pour qui voter. Vous pouvez tenter une bataille Chifumi (ciseaux, papier, pierre) en cliquant ci-dessous. Bonne chance !

Moi ce que j'aime dans la vie c'est regarder ou les internautes cliquent !

Voici un petit extrait des statistiques de consultation du module "Choisir un président au hasard".

Illustration reprenant visuellement où les internautes cliquent.

Le logiciel de statistiques CrazyEgg.com.

Je ne savais peut-être pas pour qui les internautes allaient voter mais je savais pour qui, ils ne voulaient pas voter.dans l'ordre les plus exclus...

Bon d'accord pas uniquement regarder, surtout analyser pour optimiser. Je ne sais pas qui et je ne veux pas savoir. Un peu d'éthique tout de même !

Merci François d'avoir relayé l'info si rapidement.

La suite bientôt, peut-être d'ici � la fin de semaine... suspense...

Présidentielles 2007 : Comment choisir pour qui voter Choisir au hasard un(e) président(e)

Décochez pour exclure une option :

Vote blanc [!]
François Bayrou [?]
Philippe De Villiers [?]
Nicolas Sarkozy [?]
Olivier Besancenot [?]
Arlette Laguiller [?]
Frédéric Nihous [?]
José Bové [?]
Jean-Marie Le Pen [?]
Gérard Schivardi [?]
Marie-Georges Buffet [?]
Ségolène Royal [?]
Dominique Voynet [?]


Les présidentielles 2007 en France auront vraiment vu les éditeurs de site se déchainer pour proposer aux internautes des navigation web 2.0 et interfaces riches originales. Voir la concept map hallucinante de l'observatoire des présidentielles, comparateur de programme politique du Monde, des nuages de tags � qui n'en veut. Des systèmes de quizz pour aider le citoyen � trouver pour qui voter. Les blogueurs et les commenteurs se déchainent. Les communautés deviennent ingérables...

Bonne excuse ou bonne exemple ou autre..., je mets ma créativité � contribution. J'ajoute � la panoplie des options un bouton de sérendipité (sérendipité = hasard heureux).

Bon clic !

Petite contribution sur le Journal du net : Vous diffusez vos contenus sur mobiles : le jeu en vaut-il la chandelle ?

A cette question, je réponds : "J'opte pour l'option accessibilité". Lire mon retour d'expérience mobile et accessibilité sur le JDNet.

Extrait : ''Mon site mobile est mon site web. Le site respecte en grande partie les conseils d'accessibilité édités par le W3C. Je n'ai donc pas de coût de maintenance démultiplié. Grâce à l'insertion de liens d'évitement en haut de mes pages (invisibles sur le web mais visibles sur les mobiles) mes utilisateurs peuvent trouver en un clic ce dont je pense ils peuvent avoir besoin depuis un mobile. Sur la photo initiale, on peut voir les liens d'échappement (ou évitement) "Aller au contenu", "Aller à la recherche", "Contact et plans d'accès".''

Les utilisateurs peuvent :

  • Lire mes derniers billets en attendant le bus.
  • Retrouver facilement un billet en tapant un mot clé dans le moteur de recherche de mon blog (pendant un déjeuner ou une réunion). Bon là d'accord c'est plus d'un clic.
  • Accéder aux infos contact et plan d'accès (parce que s'organiser pour aller à un rendez-vous ce n'est pas toujours facile).
Les pages de mon blog sont les mieux référencées si l'on recherche sur Google via son mobile mon nom ou le nom de ma société. Fin de l'extrait

Pour aller plus loin : Retrouvez la présentation de Cédric Kiss du W3C sur les meilleures pratiques du Web mobile.

Multi-tâches ou pas ? Faut-il, comme MTV France, mettre les Blackberry en bocal ?

J'ai eu le plaisir de rencontrer Gilles Daniel, directeur des programmes pour MTV France. Nous parlions du "multi-tasking" et de "l'addiction" au Blackberry. Il m'a vraiment fait rire quand il m'a dit : "J'ai fait déposer tous les Blackberry dans un bocal pour la réunion". La preuve en photo :

Tas de Blackberry et de téléphones portables. Certains portent des post-it avec le prénom du propriétaire

Un article du New York Times (que Gilles m'a aussi transféré, merci Gilles), nous rapporte que réaliser plusieurs tâches à la fois est dangereux et que cela ne rend pas plus efficace, bien au contraire.

L'article du NYC relate, entre autres, l'étude réalisée au sein d'une équipe de Microsoft. L'étude est amenée à sortir le mois prochain. "Il prenait aux employés une moyenne de 15 minutes pour revenir à une tâche intellectuelle sérieuse comme rédiger un rapport ou à l'écriture du code après avoir répondu à un e-mail ou un message instantané. Ils s'égaraient à répondre à d'autres messages, consulter des sites de news, sports ou divertissement..."

"Si c'est aussi mauvais chez Microsoft, cela doit aussi être aussi mauvais dans d'autres entreprises." dit Eric Horvits, co-auteur de l'étude.

L'article indique aussi que des tests montrent que les jeunes pensent plus rapidement mais que les personnes plus âgées ont une "intelligence fluide" plus rapide. Nous (!) aurions une plus grande capacité à bloquer (ne pas entendre...) les interruptions. Honnêtement, je me demandais. J'ai remarqué depuis quelques temps que je n'étais plus multi-tâches. Nombre de fois, j'ai du avouer "Oops, désolée, je ne t'écoutais plus." Ce n'est pas très sympa ! Donc ça me rassure, je vieillis, je ne suis pas en train de me transformer en homme. :-)

Une coach (hello Catherine) que j'ai rencontrée lors des jurys des business plans à l'Institut International du Multimédia (I.M.M) défendait la thèse que les jeunes sont en train de développer des capacités de multi-tasking hors du commun. Peut-être... Je dirais : tant mieux pour eux.

Dans tous les cas, dans les cours de travaux dirigés que j'anime, toujours à l’I.M.M, la consigne est "fermez les messageries, les messageries instantanées, les téléphones portables et hop dans 1 h 30, on a fini !". Ce qui respecte la consigne ont fini, les autres m’envoient des e-mails pour livrer leurs travaux à 20h, 21h, 3h du matin… Notre mission est de former des chefs de projet multimédia. Leur enseigner la gestion du temps (de leur temps aussi) se doit de faire partie de la formation. Le chef de projet est une ressource au même titre que l'est un développeur.

De plus, le multi-tasking, ce n'est pas bon pour rester dans le Flow. Lire mon billet sur Le Flow : l'expérience optimale

Lien vers l'article du NY Times (en anglais)

Et vous,

  • Arrivez-vous à vérifier vos emails une fois toutes les deux heures et non toutes les minutes ?
  • La lumière rouge du Blackberry vous obsède t-elle quand vos enfants vous racontent ce qu'ils ont fait à l'école ?
  • Travaillez-vous MSN (ou autre outil de messagerie instantanée) sur "Occupé" ou sur "Merci de m'interrompre si vraiment c'est nécessaire" ?
  • Faites-vous appliquer ou devez-vous observer une politique de mono-tasking ?

Quand avez-vous été dans le Flow pour la derniere fois ?

"Le Flow", concept impossible � traduire, est introduit par Mihaly Csikszentmihalyi (se prononce "Chicks send me high" :-)). Mr Csikszentmihalyi (heureusement que les copier-coller existent !) est un éminent psychologue qui s'intéresse au positif de la psychologie.

Il a identifié cet état dans lequel nous vivions une expérience optimale. Cette expérience a été dénommée le Flow. Je sais que vous avez déj� dans le Flow. Pour l'identifier, c'est facile : le soir en rentrant chez vous (ou autre), lorsque l'on vous demande si vous avez passé une bonne journée, votre réponse a été "Ah oui, j'ai pas vu la journée passer. J'ai fait ci, j'ai réussi � faire ça. C'était super."

Le flow est un état que l'on atteint lorsque l'on se trouve � l'équilibre entre compétence et challenge. Si nous sommes trop challengés, nous risquons de tomber dans l'excitation et l'anxiété. Si nous sommes trop compétents pour une tâche, nous passons de la maîtrise � l'ennui.

Comment appliquer le Flow ?

Méthode de management ou de développement personnel � vous de voir comment vous voulez l'appliquer.

J'ai ouie dire que certains concepteurs de jeux vidéo appliquaient cette méthode pour garder leurs utilisateurs "heureux".

Ma question est donc : "Si les joueurs de jeux vidéo sont dans le flow, cela signifie que de manière virtueuse ils développent des "super-compétences". Quelles sont-elles ? Pourrait-on les marketer ? Est-il envisageable de voir au dos d'un jeu vidéo "Ce jeu de stratégie est tel un jeu d'échec. Il aide les joueurs � développer des capacités utiles aux responsables marketing et communication." :-)

Schéma heuristique reprenant dans les grandes lignes la théorie du Flow :

Fichier .rtf reprenant de manière linéaire le contenu du schéma heuristique

Le Flow dans la conception d'application interactive :

Les caractéristiques du flow s'appliquent aux applications interactives tels que des sites internet marchands. L'ergonomie rentre en jeu dans le besoin de garder votre utilisateur :

  • rassuré (affichage de message de confirmation)
  • dans une expérience positive (en lui facilitant la tache)

Le challenge peut être :

  • d'ordre créatif. Nous voyons de nombreuses applications fleurirent le web de ces applications de personnalisation. Voir www.mymms.fr qui vous permet de personnaliser vos M&M's (merci Adeline), ou encore personnaliser vos pantoufles.
  • gagner un prix
  • payer moins cher que les autres (voir le succès de Ventes Privées.com)

La notion de challenge reste encore un domaine que j'investigue. Qu'est-ce qui va faire qu'un utilisateur va décider d'investir son attention dans un stimulus ?

ss

sss

Dactylographie : combien de temps avant que lon décide de faire quelque chose ?

...

Navigation sociale : Avez-vous déjà organisé une bookmark party ?

Le concept d'une "bookmark party" (en français : une soirée "mes sites en favoris") :

  • Invitez quelques amis.
  • Chacun vous fait parvenir au préalable ses favoris (cela pourra être un export, une adresse del.icio.us...).
  • Sur un seul ordinateur ou chacun doté de son ordinateur portable, l'assemblée visite les sites "bookmarkés" par les autres.

Personnellement, je préfère chacun son ordinateur, ma déformation professionnelle veut que j'aime regarder les autres naviguer sur internet !

Le plus magique, c'est la faculté que chacun a à définir en quelques mots le site visité. Quand je pense aux heures que les éditeurs de site peuvent parfois passer à essayer de définir le leur.

"Montre-moi tes favoris, je te dirai qui tu es" ?

Les catégories de classement des favoris sont toujours assez particulières !

Prenons par exemple les catégories de S. :

Pro, Sortir, Ride, N'importe quoi, Travel, Interesting, Ecolo, Shopping web, Boulot, Summer ride, Buddhism, Canada / NZ, Recettes
La rubrique "N'importe quoi" était ma favorite. Merci S ! Quelle sélection ! Le web a clairement un part importante du boulot de S. ! ;-)

Ces 'soirées' sont très instructives, vous pourrez :

  • Découvrir des passions à vos amis.
  • Découvrir des sites qui vous intéresseront. Ce ne sont pas vos amis pour rien !

Del.icio.us, ce portail qui vous permet d'avoir accès à vos favoris où que vous soyez, génère par défaut vos favoris sur une page visible par tous. Bien sûr, la page est optimisée pour le référencement. Attention à vous si votre login est votre nom. Car en un coup de Google, ceux qui vous cherchent ont accès à vos derniers favoris. Oui, car finalement les favoris, c'est peu "très" personnel. Vous constaterez que vos amis auront probablement procédé à un nettoyage ou une sélection de favoris avant de vous les soumettre ! :-). Vous vous demandez si vos concurrents ont un compte sur del.icio.us ? Moi-aussi ! Je vous invite néanmoins à finir de lire le billet avant de vous plonger sur votre moteur de recherche favori. :-)

Les "bookmarkeurs", des influenceurs ? (encore ?)

Je ne suis pas une "bookmarkeuse" donc j'ai été assez étonnée lorsque j'ai entendu parler de Yonoo. Ce "moteur de recherche" qui lorsque vous consultez un site vous indique les autres sites que les internautes "bookmarkeurs" ont classé dans la même catégorie que le site en cours de consultation.
Pour utiliser, Yonoo vous devez utiliser "Firefox" et ajouter un extra (Add-on).

Ci-dessous un extrait des propositions de Yonoo comme favoris associés au site http://www.ebay.fr

Amazon.fr (474), MonsieurPrix (312), Interflora.fr (269), Kelkoo (268), Opodo.fr (265), Apple (259), Fnac (225), Priceminister (201), Google.fr (184), Rueducommerce.fr (135).

Voir ma page sur del.icio.us

Et vous, vous "bookmarkez" ?

Maintenant vous pouvez :

  • aller vérifier que votre site est bien associé aux bons sites ou associé tout court !
  • veiller sur les favoris de vos concurrents
  • "bookmarker" socialement

Oui, oui il y a 100 000 choses à dire à propos de l'effet de ces outils sur : le référencement, les réseaux sociaux, l'analyse de la société, la veille concurentielle... Dans un autre billet, peut-être. Pour sûr dans mon livre "Donne-moi ce que je veux", 60 modèles de navigation web pour satisfaire vos internautes.

"Je blog donc je suis" ? ou la simple application du concept KISS (Keep It Stupid Simple) ?

Jeu de mots approprié autour de la phrase "je pense donc je suis" de Descartes ou l'impression que pourraient vous donner certains blogueurs ? Certaines marques et agences web spécialisées dans le web 2.0 vous diront "ils bloguent donc ils sont importants". Moi, je dis souvent "Bloguez, vous serez visibles sur les moteurs de recherche !". Vous me direz, mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec leurs blogs ? Lire la suite

Participez à la F-List des blogs francophones

Découverte via The Flying Monkey Circus, cette liste dont le principe est de promouvoir la french blogosphère.

Voici la méthode pour y participer vous aussi, sur votre blog :

  • Reprenez dans son intégralité la liste de liens de la “F-List” telle qu'elle figure là où vous la découvrez.
  • Ajoutez en début de liste le blog qui vous a permis de récupérer la F-List.
  • Ajoutez les blogs que vous lisez régulièrement.
  • Postez sur votre blog.

La liste va ainsi circuler de blog en blog en s'étoffant rapidement de tout ce qui mérite d'être lu. (Important : n'ajoutez pas vous-même votre blog dans votre liste, vos suiveurs le feront.)

Allez, voici la F-List piochée chez Bibibao, avec mes ajouts ! ;)

Démonstration d'utilisation d'internet par une personne aveugle

Tanguy Lohéac a très gentiment accepté de venir faire une démonstration de la façon dont il surf sur internet lors de l'atelier accessibilité que j'animerai auprès des Cyber-elles mercredi 7 février à 2007 à 19h. Tanguy est aveugle. Il est webmaster du site www.metro-connexion.org et responsable accessibilité chez Sanofi.

Pour 2007, meilleurs voeux de...



Gratter ici


Experience Designers INC.

Notre objectif, générer l'émotion

Et que vos utilisateurs fassent cette tête

Tête de : “Ca m'intrigue ! ” - crédit photo : grekopict - Fofolia

Nos services :

  • Consulting, audit
  • Brainstorms, séminaires
  • Recommandations et implantations de solutions.
  • Voir notre offre

Contact

Les différents moyens pour
nous contacter :

Localisée à Tahiti, Polynésie Française
patricia@experiencedesigners.net
Tel : +689 87 35 87 65

Newsletter :

Twitter | Facebook | LinkedIn | RSS | Flickr